Capture d’écran 2015-03-09 à 11.49.23

Depuis le début de mon activité,  mes clientes me demandent si je connais une coiffeuse à domicile. Cela fait 3 ans que je réponds désespérément non. Mais depuis quelques jours, je peux enfin donner une carte de visite d’une coiffeuse à domicile ! C’est la carte d’Aurélie, elle a monté son entreprise il y a quelques semaines son entreprise “Scoothair”.

Scoothair c’est quoi ? 
Scoothair est une entreprise spécialisée dans la coiffure à domicile.
La différence avec la coiffure à domicile traditionnelle réside dans le fait que le coiffeur se déplace en scooter.
C’est Aurélie, artisan coiffeur depuis de nombreuses années qui a eu l’idée de créer ce concept qui est un mix entre tradition et modernité.

J’ai posé quelques questions à Aurélie afin de connaître un peu mieux cette jeune femme souriante et dynamique …

Présente-toi ?
Bonjour Alice et bonjour à tous.
Se présenter c’est toujours quelque chose de compliqué je trouve… Je ne sais jamais quoi dire sur moi mais bon je vais me jeter dans l’arène et me présenter du mieux que je peux. Je m’appelle Aurélie, j’ai 26 ans et j’habite à Bordeaux depuis une dizaine d’années.
A la base, je ne suis pas Bordelaise puisque je suis née à Dunkerque. Autant te dire tout de suite que le climat ne me manque pas vraiment… même si j’adore « le nord ».
Je suis passionnée par la mode et je tiens un blog depuis 2012 (www.madeinaurelie.com) dans lequel je présente mes looks, mes envies et mes soirées « mode ».

Quel est ta formation professionnelle ?
J’ai dans un premier temps passé mon baccalauréat puis je me suis inscrite en fac d’arts plastiques à Bordeaux 3. Pendant cette année, je me cherchais professionnellement et je me suis intéressée à la coiffure. Après réflexion, je me suis inscrite pour passer un CAP coiffure en une année car ayant déjà un diplôme cette possibilité m’était offerte.
Suite à cette année riche en apprentissage, j’ai continué à me professionnaliser en passant un brevet professionnel de styliste-visagiste pendant deux années.

Comment t’es venue la passion pour la coiffure ?
« La passion » c’est un peu trop cliché je trouve (rires). Je dirais que ce qui me passionne vraiment se situe plus au niveau de ce que le métier m’apporte quotidiennement. Le rapport que je peux entretenir avec les clients est unique et je prends beaucoup de plaisir à être à leur écoute tout en étant toujours curieux d’apprendre à découvrir une nouvelle personnalité. C’est ce qui me permet d’être davantage sensible à la demande des clients.

Quand tu es artisan coiffeur tu as entre les mains un savoir-faire précieux. Les personnes te confient leurs besoins, leurs envies et leur confiance. C’est à ce moment-là que tu te rends compte que tu as une sacrée responsabilité. Personnellement, lorsque je vois des personnes ravies de leur coiffure, je me dis que j’adore mon métier.

Pourquoi ce concept en scooter ?
J’avais envie de changement dans ma vie et je réfléchissais à une nouvelle idée, quelque chose qui me correspond. Lors d’une soirée, avec mon compagnon nous avons discuté et nous avons eu l’idée de ce concept. J’avais vraiment envie de mélanger tradition et modernité et avec « scoothair » c’est exactement cela.
Donc pour répondre à ta question, le scooter quand tu vis en ville c’est tout simplement parfait ; tu peux rapidement te rendre d’un endroit à l’autre, te garer presque n’importe-où et tu évites les bouchons puisque tu te faufiles entre les voitures…

Quand on a eu l’idée du scooter, j’ai directement pensé au matériel en me disant « où est-ce que je vais mettre tout ce dont j’ai besoin ?! » Et puis finalement je me suis rapidement rendu compte que tout pouvait parfaitement être transporté (bac à cheveux, sèche-cheveux, couleurs…).
Donc, au final les personnes qui me contactent savent qu’elles peuvent avoir une prestation de qualité avec un artisan qui se déplace directement chez elles.

Où te vois-tu dans trois ans ?
Alors là tu me poses une colle… Déjà d’un point de vue de ma vie personnelle j’espère bien que d’ici trois ans je serais maman. Ensuite, j’ai pour souhait que mon projet fonctionne suffisamment pour me permettre de m’offrir de nouvelles opportunités comme avoir d’autres scooters sillonnant les routes bordelaises… Et si on en reparlerait dans trois ans toutes les deux ?

Le mot de la fin 
Je tiens à te remercie chaleureusement Alice pour ta gentillesse et ton interview bien sympathique pour permettre à tes lecteurs de découvrir mon projet.

Contactez Aurélie !

07 83 11 25 02 – aurelie@scoothair.fr

www.scoothair.fr

Twitter – Facebook – Instagram

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *